Produire des arbres et arbustes locaux est déjà un acte militant. Mais il y a une véritable urgence à replanter. Encore aujourd’hui, en France, ce sont plus de 20 000 km de haie qui sont arrachés chaque année (source). L’Enracineuse souhaite donc participer au maximum à l’effort de replantation. Pour ce faire, chaque année une partie de la production sera donnée à l’occasion de plantations à vocation pédagogiques et/ou de préservation de l’environnement.

En 2022, s’agissant d’une “production expérimentale”, c’est son intégralité qui est donnée : chênes pédonculés, saules blancs, troènes communs, charmes communs, châtaigniers, aulnes glutineux, chèvrefeuilles des bois…

La plus grande partie est offerte à l’association Boomforest et la ville de Villiers-sur-Orge pour participer à la plantation participative d’une forêt dense sur la commune : venez les 19, 20, 26 et 27 novembre 2022 planter les premiers arbres de l’Enracineuse ! (La plantation de la forêt dense de la Coulée Douce se poursuit à l’automne 2023 : rendez-vous les 25 et 26 novembre et les 2 et 3 décembre 2023).

Durant la première année d’activité, de nombreuses personnes ont souhaité donner des arbres, des boutures ou des graines à la pépinière. Ces arbres étant des dons ne seront pas vendus. Ainsi à l’automne 2023, ce sont 163 arbres qui seront offerts.

Dans les années à venir, une pépinière de quartier devrait progressivement se développer. Elle permettra d’accueillir les bébés arbres indigènes qui auraient poussé là ils ne pourront pas grandir (sur les trottoirs, dans un chemin, etc…) et de semer les graines apportées par des volon’terres. L’Enracineuse mettra à disposition le matériel, le terrain et les connaissances. Elle proposera également des ateliers pour permettre aux volon’terres de s’occuper des bébés arbres. Les arbres ainsi produits seront des les plants militants offerts lors de plantations à vocation pédagogique et/ou de préservation de l’environnement.
La pépinière de quartier sera l’occasion d’accueillir des volon’terres qui souhaitent participer à leur niveau à la lutte contre le réchauffement climatique et pour la préservation de la biodiversité.